Le drapeau de l'Inde

Egalement dénommé Tiranga, qui signifie tricolore, le drapeau de l’Inde, dans sa version actuelle,  date de 1947. Célébrant l’indépendance de la République de l’Inde, la même année, cet emblème national est assez original. Il se distingue des autres drapeaux classiques par le fait qu’il doit obligatoirement être composé de "khadi", un type particulier de fil fait main. De plus, l’utilisation de ce drapeau est strictement contrôlée par le Code du Drapeau Indien.
 
 
 
Le drapeau indien, dans sa forme actuelle, fût adopté au cours d’une rencontre ad hoc de l’Assemblée Constituante du 22 juillet 1947, en vue de la proclamation d’indépendance de ce pays. Il se compose de trois bandes horizontales de largeur égale, safran, blanche, puis verte.  Une roue bleue s’impose au centre de la bande blanche, le Chakra d’Ashoka, qui évoque le bouddhisme à travers les piliers d’Ashoka de Sarnath (cité bouddhiste).


Dessiné par Pingali Venkayya, le drapeau de l’Inde, selon le premier vice-président indien,  évoque la renonciation et le désintéressement par la couleur safran, la lumière et la vérité par le blanc, et par  le vert la connexion avec le sol, la nature dont dépend toute vie humaine.  La roue, outre le symbole bouddhiste, symbolise le mouvement, la "dynamique d’un changement paisible". Si l’histoire des drapeaux des différents pays vous passionne, comme celui de la Chine, de la Thaïlande ou de l’Indonésie, restez sur notre site!