Le drapeau de la Martinique

Le drapeau de la Martinique officiel est bien sûr celui de la France, comme pour tous les départements et territoires d’outre-mer. Mais il existe aussi un  drapeau traditionnel, non officiel, qui correspond à l’ancien pavillon marchand français, chargé de quatre serpents blancs, sur un fond bleu découpé en quartiers par une croix blanche. Ce dernier date de 1766 et évoque le venimeux Fer de Lance que représentent les serpents enroulés.
 
 
 
Ce drapeau martiniquais traditionnel a donc prix comme emblème ce serpent très venimeux qui règne sur l’Ile, le Fer de Lance, également appelé trigonocéphale. C’est le seul réel animal dangereux  que l’on peut rencontrer sur l’Ile, dont le venin est mortel. Il aime rôder dans les champs de canne ou de bananes, voire la forêt.  Mais la Martinique ne se définit pas simplement par cet animal, et il existe également un autre drapeau qui fait parler de lui sur cette belle Ile.


En effet, depuis 1995, on parle en Martinique d’un drapeau aux couleurs rouge, vert et noir, qui flotte sur la commune de Sainte-Anne. Il a été érige en symbole de la nation martiniquaise par le maire souverainiste, que soutiennent de nombreux intellectuels et autres militants indépendantistes. Cet emblème fût à l’origine d’un procès qui s’étala sur dix ans, illustrant un véritable bras de fer entre Saint-Anne et l’Etat Français. Mais il reste encore difficile de considérer celui-ci comme le signe d’une conscience de l’Ile. Pour plus d’anecdotes sur les drapeaux du monde entier, restez sur notre site!