Le drapeau de la Bretagne

Tout de noir et de blanc, le drapeau de la Bretagne est ainsi désigné par son peuple, qui le nomment le "Gwenn ha Du", signifiant littéralement blanc et noir. A la fois drapeau civil et pavillon marchand de la Bretagne, il est aussi appelé, en gallo, Blanc e Neirr. Emblème régional officiel de la Bretagne, il n’est néanmoins pas le seul drapeau à la représenter.
 
 
 
 
D’autres étendards s’ajoutent, en effet, au drapeau de la Bretagne. Bannières, pavillons représentant à l’époque les ducs, leurs flottes et armées, mais aussi drapeaux de ports et de régiments bretons... autant d’emblèmes régionaux qui marquent l’histoire de la Bretagne. Le drapeau officiel de cette région est, quant à lui, utilisé de nos jours pour les bâtiments publics aussi bien que pour de nombreuses propriétés privées (entreprises, magasins, particuliers...).


Le drapeau de la Bretagne a été dessiné en 1923 par Morvan Marchal, militant nationaliste breton. Ses neuf bandes horizontales alternées (5 noires et 4 blanches), avec au bord supérieur gauche un canton "au semé d’hermine plain", représentent les pays bretonnants par le blanc (Léon, Trégor, Cornouaille, Vannetais), et les pays bretons gallos (Rennais, Nantais, Dolois, Malouin, Penthièvre) par le noir. Empreint de tradition par l’hermine, il évoque également la diversité du paysage breton. Découvrez d’autres anecdotes sur les drapeaux régionaux sur notre site!